Le rachat de Lynda par Linked-In : une bonne nouvelle pour le mLearning

Avr 28, 2015 | Mobile Learning

Revenons sur un fait récent : le rachat du site Lynda.com par le géant américain du réseau social Linked-In.

Rappelons que Lynda.com commercialise auprès des particuliers et entreprises des tutoriels vidéos sur des sujets aussi variés que le web design, le business ou la photographie. Avec près de 150M$ de chiffre d’affaires annuel, Lynda fait partie des grands du MOOC (Massive Online Open Courses) aux cotés de la Khan Academy, de Udemy ou encore Udacity. Estimé à 55 milliards de dollars rien qu’aux Etats-Unis, le marché de la formation professionnelle continue est une cible de choix pour ces acteurs de la formation digitale.

De facto, ce rachat fait de Linked-In un acteur majeur de l’industrie mondiale du « digital learning ».
En effet, avec plus de 300 millions de membres, Linked-In a les moyens de développer l’activité de Lynda.com et de rentabiliser une acquisition de 1,5 milliards de dollars (dont la moitié en cash).

C’est une très bonne nouvelle pour le marché du mobile learning. Pourquoi ?

Parce que ce rachat accentue 3 tendances lourdes du marché :

1. Plus d’apprentissage hors du lieu de travail

Quand on est salarié, se former et travailler son employabilité est le meilleur moyen de préserver sa valeur sur le marché du travail.
Avec l’apparition des sites d’apprentissage en ligne, il est plus facile aujourd’hui de prendre en main sa formation en dehors de l’offre parfois rigide de son entreprise. L’apprenant reprend le contrôle de sa montée en compétence et n’hésite plus à se former quand il en a besoin et quand il en a envie.

C’est un challenge pour les départements formation et les syndicats de s’approprier cette tendance plutôt que de lutter contre elle.
Le mobile learning, par sa capacité à accompagner l’apprenant partout, facilite ce comportement.

2. Plus d’usages mobiles en formation

La majorité des plateformes MOOC professionnelles ont adopté la vidéo comme média principal de formation.
Ce média a quelques inconvénients (lent à regarder, assez complexe à produire), mais il a un avantage prédominant : il est naturellement adapté à une consommation multicanale : mobile, tablette et web.
Son utilisation massive par des acteurs importants du marché comme Linked-In favorise donc l’utilisation du mobile en formation.

3. Plus de formation digitale

Lynda avait déjà reçu en janvier dernier un financement de 186 millions de dollars pour se développer mondialement. Son rachat par Linked-In à un très gros niveau de valorisation (1,5 Millards de $) valide la formation digitale comme un outil réel de formation capable de créer de la valeur chez ses usagers, démocratisant un peu plus cette industrie naissante.