Teach on Mars contents authors: 15 lessons – Et en français ?!

Juin 16, 2016 | Conseil formateur

Un cerveau bien soigné ne se fatigue jamais. Citation de Jules Renard. Ce Renard avait du flair ! Il a eu cette pensée à l’aube du vingtième siècle et depuis, nombreux sont les neurologues, psychiatres et autres spécialistes qui se sont penchés sur l’organe qui est probablement le plus complexe du corps humain.

Parmi eux, Susan Weinschenk, psychologiste comportementale et auteure du best seller « 100 Things Every Designer Needs to Know About People », où l’importance d’analyser le comportement du cerveau humain pour concevoir des logiciels qui correspondent à la manière dont les gens pensent, ressentent… et apprennent !

Connais-toi toi-même, disait Socrate ! Alors, chers auteurs de contenus pédagogiques, voici comment Teach on Mars interprète et adapte la connaissance de notre matière grise  à la réalisation d’applications et de contenus pédagogiques mobiles intuitifs et mémorables (traduction résumée des 14 leçons sur les bonnes pratiques rédactionnelles parues dans notre Blog). Trucs & astuces.


Comment notre cerveau voit (lesson #1, lesson #2, lesson #3)

Les formes, les couleurs, les styles, les perspectives, l’agencement d’un visuel ne sont pas anodins. Chaque parcelle de l’écran est analysée :

  • Utilisez des couleurs, des formes et des illusions d’optique pour influencer l’interprétation visuelle des apprenants. Dans l’illusion d’optique de Franz Müller-Lyer, les 2 lignes ont pourtant la même dimension !  muller-lyer
  • Certaines combinaisons de couleurs handicapent l’assimilation. C’est le cas de la combinaison rouge/bleu, ou encore rouge/vert.  Respectez les règles d’usage, plusieurs sites proposent des conseils, notamment Adobe.
  • Le périphérique de nos écrans définit la vue d’ensemble des apprenants, l’aperçu de la situation. A l’inverse, les apprenants cherchent les informations clés au centre de l’écran. Désignez donc vos visuels en conséquence et centralisez les messages clés.
  • Les styles (puces, gras, espaces …) attirent le regard. Utilisez les styles pour structurer et mettre en avant vos paragraphes.
  • Les visages et particulièrement les yeux attirent le regard. Utiliser ce type d’illustration, notamment en fond d’écran, accroit l’attention des apprenants.
  • Les apprenants se remémorent davantage la perspective canonique. C’est donc le meilleur angle pour ancrer vos illustrations !

    photo-17

    Adriana confirme !


Comment note cerveau mémorise (lesson #4, lesson #5, lesson #7, Lesson #8, lesson #9, lesson #10, lesson #11)

Mémoires à court terme et à long terme, techniques de mémorisation, durée de l’attention, découvrez dans cette rubrique comment faciliter le processus de mémorisation de notre cerveau :

  • Le chiffre 7 est le « nombre magique » de la mémoire à court terme. Il s’agit du nombre d’éléments pouvant être mémorisés simultanément à court terme. Limitez donc la quantité d’informations simultanément dispensée à 7 éléments.
  • La répétition de l’information stimule la mémoire à court terme. Utilisez des activités pédagogiques proposant des révisions, comme un quiz ou des cartes mémo, pour favoriser l’ancrage mémoriel.
  • Morcelez et présentez progressivement vos contenus ! Les apprenants transfèrent davantage d’informations vers leur mémoire à long terme lorsque ces informations sont morcelées. En effet, nous analysons de petites quantités de données à la fois; si celles-ci sont déjà concises, l’apprentissage n’en est qu’accéléré.

    IMG_0739

    Catégoriser aide à mémoriser l’information

  • Il est de notoriété publique que nous apprenons mieux par l’exemple et qu’une image vaut mieux qu’un long discours ! Ainsi, afin de faciliter la compréhension des règles d’une formation aux apprenants, utilisez des images, des exemples ou mieux encore de courtes vidéos pour illustrer vos propos.
  • L’attention est sélective. Le sexe, la nourriture, le danger et la notion d’identité sont des éléments qui captent l’attention de chacun. Donc, à défaut d’amorcer une formation avec une vidéo sexy, pensez à référencer le nom de vos apprenants afin de soutenir leur concentration.
  • L’attention est limitée dans le temps. Notre concentration sur une tâche précise dure 7 à 10 minutes tout au plus. Par conséquent, nous devrions limiter chaque activité pédagogique à maximum 7 minutes pour assurer l’implication maximale des apprenants.
  • Les individus ont besoin de sentir que leurs actions sont utiles et qu’ils doivent faire des choix. Plus les apprenants peuvent faire des choix au cours de leur parcours de formation, plus ils sont satisfaits et motivés. Proposez des options aux apprenants pour les garder motivés, notamment grâce à des activités pédagogiques gamifiées comme des jeux de rôle.
  • Connaissez-vous l’expérience optimale ? En psychologie, l’expérience optimale, ou flow, se caractérise par l’absorption totale et agréable d’une personne dans son occupation. L’objectif ultime de tout auteur inspiré ! Transportez vos apprenants dans leur zone de flow en appliquant quelques règles :
    • Accompagnez votre formation d’un objectif clair et réalisable
    • Donnez régulièrement du feed back
    • Donnez un marge de manoeuvre aux apprenants (par exemple sur l’ordre des activités)
    • Rendez votre formation ludique et agréable

Apprentissage et émotions : les ingrédients pour une formation réussie (lesson #6, Lesson #12, lesson #13, lesson #14)

Joie, tristesse, honte, peur, dégoût, surprise et colère sont considérées comme les 7 émotions de base universellement reconnaissables, notamment par les expressions faciales et corporelles associées. Le paragraphe qui suit vous propose des astuces pour activer les émotions positives de vos apprenants durant leur parcours de formation.

  • L’information est traitée plus profondément et conservée plus longtemps si elle a un impact émotionnel. Les anecdotes font appel à l’empathie, qui à son tour produit une réaction émotionnelle. Nous conseillons de parsemer vos contenus pédagogiques de quelques anecdotes, citations et autres histoires plutôt que de données exclusivement factuelles pour améliorer la mémorisation des apprenants.
  • Nous sommes pré-disposés à apprécier les (bonnes) surprises. Les nouveautés captent l’attention. Ajouter un contenu sympathique et inattendu dans une formation pourra non seulement attirer l’attention des apprenants mais aussi leur fournir une expérience agréable.
  • Nous apprécions regarder des paysages avec des collines, de l’eau, des arbres, des oiseaux …  C’est un environnement protecteur. En découle un sentiment de relaxation qui aide les apprenants à se concentrer sur leur formation !IMG_0626
  • Écouter de la musique libère de la dopamine, hormone du plaisir. Il pourrait être opportun d’ajouter de la musique dans une activité de formation en vue d’engager les apprenants dans une  expérience addictive et positive !

On n’apprend qu’en s’amusant : l’art d’enseigner n’est que l’art d’éveiller la curiosité des jeunes âmes pour la satisfaire ensuite, et la curiosité n’est vive et saine que dans les esprits heureux. Anatole France.
Injectez enthousiasme et émotions dans vos contenus et sélectionnez les canaux d’interpretation de notre cerveau pour faire de votre formation l’expérience d’apprentissage la plus mémorable, après l’école de la vie !