Développement réseau et outils de test

Avr 14, 2015 | Nouveautés produit

Une application mobile est très fréquemment connectée à un serveur, que ce soit pour télécharger du contenu à afficher ou remonter des scores. Tout développeur le sait : le développement d’un bon moteur réseau est une tâche délicate, la moindre erreur pouvant venir aussi bien du serveur que de l’application mobile. De plus, la qualité de la connexion Internet d’un mobile étant fluctuante, il est critique de valider le comportement de l’application en conditions dégradées.
Il est ainsi important de s’équiper des bons outils afin de faciliter la validation des échanges réseaux ainsi que leur analyse.

Nous vous présentons dans ce billet deux outils que Teach on Mars utilise dans la réalisation de cette tâche.

Charles

Charles Proxy

Charles est un proxy à installer sur votre ordinateur qui vous permettra d’enregistrer l’ensemble du trafic réseau de votre application. Il fonctionne aussi bien avec un simulateur qu’avec un téléphone correctement configuré.
En un clin d’oeil, vous pouvez ainsi valider le format des données échangées, simuler des coupures réseaux ou une baisse du débit.
Il est aussi possible de modifier les requêtes réseaux, et ainsi tester le comportement de l’application avec des données erronées.
Bonus : ce logiciel fonctionne aussi bien sous Mac OS que Windows et Linux.

Postman

Postman

Initialement disponible sous la forme d’une extension Chrome, il existe maintenant sous la forme d’une application.
Postman vous permet aussi bien de tester une API et ses retours, que de valider son bon fonctionnement. Vous pouvez par exemple générer une séquence de requêtes à exécuter afin de valider le bon fonctionnement de vos API, valider son comportement en fonctions des données transmises dans les entêtes HTTP, etc.
Postman s’accompagne de Newman : un utilitaire en ligne de commande qui s’insère parfaitement au sein de votre système d’intégration continue, vous permettant ainsi de valider de manière régulière et automatisée vos APIs.

Et vous, qu’utilisez-vous comme outils pour améliorer vos processus de test et vos API ?