Support SSO via SAML sur les apps mobiles Teach on Mars

Support SSO via SAML sur les apps mobiles Teach on Mars

Dans un précédent article, nous avons évoqué les différentes méthodes vous permettant d’exporter et réutiliser les données générées par vos apprenants via les web services ou le ToM SCORM Connector. Nous allons aujourd’hui parler de la connexion et l’identification de vos apprenants sur nos applications, via SAML. 

La plateforme Teach on Mars met à disposition de ses clients et partenaires différentes méthodes de connexion depuis ses applications. Il est possible d’importer des bases d’apprenants au sein du Mission Center à l’aide de fichiers CSV en utilisant nos web services. Il est aussi possible pour un partenaire de mettre en place  un web service permettant au Mission Center de tester l’authentification dans sa base d’utilisateurs.

Ces méthodes ont jusqu’alors répondu aux besoins de nos clients, mais soucieuse de faciliter les problématiques d’interfaçage, l’équipe R&D de Teach on Mars a mis en place le support de l’authentification via SAML. Bonus, cette méthode d’authentification permet la création automatique de comptes apprenants sur notre plateforme.

Qu’est-ce que SAML ?

SAML (Security Assertion Markup Language)  est un standard informatique ouvert permettant de gérer simplement l’authentification. Cette solution se compose de deux parties : un Identity Provider (IdP) et un Service Provider (SP). L’IdP est en quelque sorte la base d’utilisateurs, sur le serveur du client, alors que le Mission Center va jouer le rôle de SP en délégant l’authentification à l’IdP. Ainsi, l’utilisateur se connecte directement sur un système qu’il connait, et en retour, un compte est créé automatiquement sur le Mission Center. 

Cette approche est aussi très sécurisée, car les identifiants sont saisis directement sur une page web hébergée par l’IdP de notre client. 

Enfin, dernier avantage, plus besoin de créer de nouveaux identifiants pour les apprenants, étant donné qu’ils utiliseront les mêmes identifiants qu’au sein du système tiers : moins de perte de mots de passe, et donc plus de temps à se former !

Schéma SAML

Pour en savoir plus sur l’authentification via SAML mise en place par Teach on Mars, contactez-nous !

Mission Center, SCORM et Webservices

Mission Center, SCORM et Webservices

Vous êtes partenaire ou futur partenaire de nos solutions, et souhaitez utiliser les données générées par vos apprenants au sein de votre LMS ? Voici les différentes solutions mises en place par l’équipe R&D de Teach on Mars pour l’interfaçage de votre LMS avec notre application mobile learning, mais aussi pour une gestion simple et efficace de vos données.

  • ToM SCORM Connector

Le ToM SCORM Connector est la dernière nouveauté, tout droit sortie de notre laboratoire R&D.

Il se présente sous la forme d’un module SCORM (Sharable Content Object Reference Model) , qu’il vous suffit d’importer au sein de votre LMS. En le lançant, vos apprenants seront automatiquement mis à jour dans notre back office, le Mission Center, accédant ainsi à leurs formations Teach on Mars via nos applications mobiles. La synchronisation des données se fait en relançant le module SCORM.

Cette solution permet d’accéder à la version Web de nos formations, elle aussi totalement compatible SCORM.

  • Echange de fichiers

Tous les LMS proposent des fonctions d’import  / export de données, le plus souvent au format CSV. Cette solution permet aussi bien de synchroniser votre base d’apprenants avec notre Mission Center que d’importer périodiquement leur progression.

Elle est simple à mettre en place, et peut être utilisée conjointement avec notre ToM SCORM Connector, qui servira alors uniquement pour la partie inscription, la synchronisation des données devenant automatique.

  • Webservices Teach on Mars

Teach on Mars met à disposition de ses partenaires un ensemble de webservices en vue d’une intégration plus poussée. Notre Mission Center utilise ces mêmes webservices, c’est à dire que tout ce qu’il est possible de faire via notre Mission Center est réalisable via un appel de webservice.

Vous pouvez ainsi par exemple intégrer les différents indicateurs du Mission Center au sein d’un dashboard personnalisé.

Ces webservices sont sécurisés par l’utilisation d’une clé d’API et d’une communication en HTTPS.

Quelle solution d’interfaçage entre votre LMS et notre Mission Center allez-vous privilégier?

Contactez-nous pour plus de précisions sur l’une d’entre elles!

Améliorer l’ergonomie de son application mobile

Améliorer l’ergonomie de son application mobile

Dans un article précédent, nous avons parlé des outils permettant de faciliter le travail sur le design des applications mobiles.
Ces outils sont très utiles dans la phase de conception, mais comment faire pour avoir des retours d’utilisateurs, afin de valider les choix ergonomiques ?

L’amélioration de l’expérience utilisateur et de l’ergonomie de nos applications étant une préoccupation quotidienne chez Teach on Mars, nous allons vous présenter deux outils nous aidant dans cette tâche.

LookBack.io
LookBack est un outil très puissant permettant d’enregistrer le comportement d’un utilisateur dans votre application. Une fois activé par l’utilisateur, l’outil enregistre l’écran du téléphone et filme l’utilisateur. Une fois l’enregistrement terminé, la vidéo est automatiquement envoyée sur le serveur et prête à être analysée. La vidéo vous permet de prendre en compte les remarques audio de l’utilisateur, d’observer son comportement face à l’application.
C’est un outil précieux qui permet d’analyser un comportement d’utilisateur en contexte dit “naturel”, à mettre en opposition avec une analyse effectuée lors d’un entretien par exemple. Cette analyse est donc beaucoup plus fiable, car beaucoup plus proche d’une utilisation réelle.

Nous utilisons actuellement cet outil dans le cadre d’une expérimentation en partenariat avec une grande école de commerce et une équipe de chercheurs de Telecom Paristech afin d’améliorer nos applications.

Appsee
Appsee est un outil vous permettant d’analyser le parcours d’utilisateurs au sein de votre application. A la différence de LookBack, il n’y a pas d’enregistrement audio ou vidéo de l’utilisateur, seules les interactions sont enregistrées. Ceci permet notamment de générer une heatmap des interactions utilisateurs et d’ainsi détecter les fonctionnalités les plus utilisées dans votre application et les problèmes d’ergonomie. Cet outil vous permet aussi d’analyser les tunnels de conversion, de déterminer si vos utilisateurs vont au bout d’un formulaire d’inscription ou non, et surtout de comprendre pourquoi ils ne le complètent pas.

Et vous, utilisez-vous d’autres outils afin d’améliorer l’ergonomie de vos applications ?

Développement réseau et outils de test

Développement réseau et outils de test

Une application mobile est très fréquemment connectée à un serveur, que ce soit pour télécharger du contenu à afficher ou remonter des scores. Tout développeur le sait : le développement d’un bon moteur réseau est une tâche délicate, la moindre erreur pouvant venir aussi bien du serveur que de l’application mobile. De plus, la qualité de la connexion Internet d’un mobile étant fluctuante, il est critique de valider le comportement de l’application en conditions dégradées.
Il est ainsi important de s’équiper des bons outils afin de faciliter la validation des échanges réseaux ainsi que leur analyse.

Nous vous présentons dans ce billet deux outils que Teach on Mars utilise dans la réalisation de cette tâche.

Charles

Charles Proxy

Charles est un proxy à installer sur votre ordinateur qui vous permettra d’enregistrer l’ensemble du trafic réseau de votre application. Il fonctionne aussi bien avec un simulateur qu’avec un téléphone correctement configuré.
En un clin d’oeil, vous pouvez ainsi valider le format des données échangées, simuler des coupures réseaux ou une baisse du débit.
Il est aussi possible de modifier les requêtes réseaux, et ainsi tester le comportement de l’application avec des données erronées.
Bonus : ce logiciel fonctionne aussi bien sous Mac OS que Windows et Linux.

Postman

Postman

Initialement disponible sous la forme d’une extension Chrome, il existe maintenant sous la forme d’une application.
Postman vous permet aussi bien de tester une API et ses retours, que de valider son bon fonctionnement. Vous pouvez par exemple générer une séquence de requêtes à exécuter afin de valider le bon fonctionnement de vos API, valider son comportement en fonctions des données transmises dans les entêtes HTTP, etc.
Postman s’accompagne de Newman : un utilitaire en ligne de commande qui s’insère parfaitement au sein de votre système d’intégration continue, vous permettant ainsi de valider de manière régulière et automatisée vos APIs.

Et vous, qu’utilisez-vous comme outils pour améliorer vos processus de test et vos API ?

Design d’applications mobiles, les bons outils

Design d’applications mobiles, les bons outils

Le design d’une application mobile est particulièrement important. En effet, la concurrence étant très élevée sur les app stores, votre application se doit de sortir du lot, et donner envie d’être téléchargée. L’investissement nécessaire à la création d’une belle interface est une chose, mais la développer en est une autre. Beaucoup de problèmes se posent lors de l’intégration du design d’une application, et il est souvent difficile de faire dialoguer l’équipe design avec l’équipe d’intégration. Les échanges sont souvent longs, les différents corps de métier ne comprenant pas forcément les contraintes des autres, et surtout, le processus d’amélioration peut nécessiter un très grand nombre d’itérations.

Bien heureusement, il existe de très bons outils qui permettent à un infographiste et à un développeur de travailler ensemble sur l’amélioration du rendu de l’application, ce qui constitue une préoccupation majeure chez Teach on Mars.

Nous vous décrivons ci-dessous deux outils utilisés quotidiennement par nos équipes, pour développer notre plateforme native sous iOS.

Reveal

Reveal

Reveal

Reveal est une application permettant de visualiser en 3 dimensions la hiérarchie de vues de votre application. Son point fort, à l’opposé des outils intégrés à Xcode, réside dans le fait que vous pouvez modifier en temps réel les divers éléments de votre interface graphique. Pas besoin de garder votre téléphone connecté à votre ordinateur, une simple connexion Wi-Fi suffit. Il est ainsi très simple d’ajuster les marges en temps réel, de modifier certains ratios ou les couleurs sans avoir à compiler puis relancer l’application à chaque modification. Un gain de temps très appréciable lors du développement d’une plateforme aussi riche que notre solution Mobile Learning.

MMLayerShot
MMLayerShot est un projet open source disponible sur GitHub permettant de générer un rendu de votre application dans un fichier PSD. Cet outil est très pratique lors des phases d’habillage de votre application, pour fournir à un infographiste un squelette de votre application avec tous les éléments graphiques prêts à être édités. Cela vous permet aussi, une fois l’application terminée, de tester différentes palettes de couleurs, pictogrammes, sans avoir besoin de déranger votre équipe de développement. Un très bon outil pour accélérer grandement la collaboration entre ces deux corps de métier. A noter cependant que cet outil comporte certaines limitations quant à la complexité des fichiers qu’il peut générer.

Et vous, quels sont vos outils préférés pour améliorer vos processus de développement ?