Le mobile learning, au cœur de la création d’expériences de formation

Accueil » Mobile Learning » Le mobile learning, au cœur de la création d’expériences de formation

La formation professionnelle n’a cessé d’évoluer au fil du temps, mais il a suffi de quelques années pour que le numérique transforme en profondeur notre façon d’apprendre et d’acquérir des compétences. En effet, les nouvelles technologies offrent aux apprenants une expérience de formation d’une fluidité sans précédent, que ce soit sur leur smartphone, sur leur ordinateur, en distanciel ou en présentiel.

Le mobile learning, qui permet d’apprendre au meilleur moment depuis n’importe où, tout en bénéficiant d’un contenu ultra-personnalisé grâce à l’IA, s’impose comme un outil incontournable pour la formation de demain.

De la transmission de compétences à l’expérience de formation

L’approche traditionnelle de la formation, consistant à transmettre des compétences en présentiel, a été bouleversée par l’apparition de l’informatique et d’internet. De nouvelles formes de transmission du savoir ont ainsi fait leur apparition avec le e-learning dans les années 1990, suivi des MOOCs dans les années 2000.

L’usage de l’ordinateur a permis de rendre disponibles des contenus de formation à un grand nombre de personnes, sur une seule et même plateforme. En parallèle, l’apprentissage est devenu plus ludique et plus pédagogique, permettant à chacun d’avancer à son propre rythme, sans les contraintes liées au présentiel.

 

L’émergence du mobile learning

Aujourd’hui, le smartphone est incontestablement l’écran n°1, y compris dans la vie professionnelle. Le mobile a ouvert la voie à de nouveaux modes de travail hors les murs, à commencer par le télétravail. Alors que les collaborateurs sont de plus en plus nomades, l’émergence du BYOD (« Bring Your Own Device ») encourage l’utilisation d’équipements informatiques personnels dans le cadre professionnel.

En parallèle, le phénomène de l’ATAWADAC (Any Time, Anywhere, Any Device, Any Content) traduit le besoin d’avoir accès en permanence à l’information. Dans ce contexte, le mobile learning est devenu incontournable : avec un smartphone, la formation est toujours à portée de main !

 

Des modes de formation hybrides

Faut-il pour autant enterrer le présentiel ? La réponse est non. En réalité, l’avenir de la formation repose plutôt sur le blended learning, combinant apprentissage en ligne et apprentissage en présentiel. Cette approche est d’ailleurs privilégiée par les apprenants eux-mêmes, car l’aspect humain revêt une importance non négligeable dans le cadre d’une formation. La validation des acquis par un coach ou un manager, par exemple, reste incontournable, même si le présentiel et le synchrone sont gourmands en ressources.

Cependant, il est nécessaire de s’adapter à toutes les situations et à tous les profils d’apprenants, mais aussi d’aller vers plus de modularité dans la formation. C’est tout l’enjeu de l’adaptive learning, un concept d’ingénierie pédagogique visant à adapter les contenus de formation aux compétences et aux besoins particuliers de chacun.

En mobilisant différents modes d’apprentissage (présentiel, e-learning, mobile learning, etc.), il est possible de construire un parcours pédagogique unique, en fonction des connaissances, des préférences et des objectifs de l’apprenant. De quoi offrir une expérience de formation incomparable.

L’importance de la learning experience

Pour une entreprise, la formation des collaborateurs est un enjeu stratégique. Elle permet à la fois de :

  • Rentabiliser le recrutement et l’intégration des nouveaux collaborateurs.
  • Répondre aux obligations légales en matière de formation.
  • Fidéliser les employés, notamment les talents.
  • Rester agile en termes de compétences professionnelles, face à un marché qui évolue à vitesse grand V.

Toutefois, pour en récolter tous les fruits, il est indispensable d’adopter une posture d’entreprise apprenante, engagée dans une démarche de formation continue. Mais former ne suffit pas : le programme d’apprentissage doit être ludique, attrayant et adapté au rythme professionnel. Faute de quoi, il risque de ne pas emporter l’adhésion des collaborateurs.

L’enjeu de la learning experience est d’autant plus grand que les actifs se désintéressent des formations traditionnelles, avec une approche verticale. Parmi eux, les « digital natives » ont l’habitude d’utiliser leur smartphone au quotidien, y compris comme outil de travail. Le mobile learning constitue donc un format particulièrement attractif pour les jeunes collaborateurs.

La guerre des talents qui fait rage sur le marché du travail est un autre facteur à prendre en considération. Pour retenir les meilleurs éléments, l’entreprise doit faire vivre des expériences positives à ses collaborateurs, à différents niveaux :

  • Des locaux agréables et des équipements de qualité, contribuant au bien-être des employés.
  • Un management plus participatif, permettant aux collaborateurs de s’exprimer et de donner leur opinion.
  • Des perspectives de carrière intéressantes. Ici, faciliter l’accès à la formation devient un véritable levier de séduction et un outil d’expression des valeurs et du positionnement de l’entreprise. Elle s’affiche ainsi comme une organisation moderne, soucieuse de ses collaborateurs.

Enfin, l’apprentissage doit être perçu comme une quête de sens, permettant à chacun de se développer sur le plan professionnel, mais aussi personnel. Proposer une meilleure learning experience, c’est aussi insuffler de l’intelligence et de la structure dans la formation pour permettre aux apprenants de savoir exactement où ils vont.

À quoi ressemble l’expérience de formation de demain ?

Le mobile learning ouvre la voie à une formation sans couture, s’adaptant parfaitement aux besoins des apprenants. Un apprentissage accessible, rapide et disponible au bon moment, à l’image du concept de “learning in the flow of work« , développé par l’analyste Josh Bersin. En parallèle, l’intelligence artificielle (IA) et les Learning Experience Platforms (LXP) permettent une personnalisation toujours plus poussée des parcours pédagogiques.

Toutefois, pour aller au bout de ses ambitions, la formation de demain doit s’axer sur de nouveaux modes d’apprentissage, pensés pour offrir une user experience incomparable.

 

Des parcours de formation ultra-personnalisés

Grâce à l’intelligence artificielle, il est possible de personnaliser le parcours de formation d’un apprenant. Sur la base de réponses à des quiz, l’application émet des recommandations d’enseignements pertinents pour chaque apprenant.

L’IA est donc capable de proposer à l’apprenant des contenus adaptés à son niveau de connaissance, il ne reste à l’apprenant qu’à personnaliser son rythme d’apprentissage en paramétrant son système de rappel.. Ainsi, l’adaptive learning permet d’offrir une expérience de formation sur mesure, au plus près des besoins et des spécificités de chacun.

 

Une formation ludique et attractive

La formation de demain se veut également plus ludique et plus attractive. C’est pourquoi elle a recours à différents outils comme la gamification, la réalité virtuelle ou la réalité augmentée. Des nouvelles technologies qui permettent de concevoir une formation immersive, plongeant l’apprenant dans un univers virtuel proche de son environnement professionnel.

Avec l’immersive learning, le collaborateur peut se confronter à une multitude de scénarios qui sont susceptibles de se produire dans le cadre de son activité. Un bon exemple de formation innovante, stimulante et engageante, qui fait de l’apprenant l’acteur principal de son apprentissage.

Le micro learning, quant à lui, est une méthode d’enseignement consistant à proposer des modules courts, qui ne dépassent généralement pas 5 minutes. Chaque module est dédié à une notion précise, s’inscrivant dans une thématique plus globale.

Cette approche est particulièrement adaptée au mobile learning, qui a vocation à être accessible à tout moment, depuis n’importe quel endroit. Bien entendu, la rapidité est également un avantage indéniable, permettant à chacun d’apprendre en fonction de ses disponibilités. Enfin, l’apprenant peut choisir librement les modules qui l’intéressent, pour une formation adaptée à ses besoins.

 

Une formation collaborative et contributive

La dimension sociale de l’apprentissage est amenée à prendre de plus en plus d’importance, en favorisant les échanges transversaux entre apprenants et formateurs, mais aussi entre pairs. La formation se veut moins verticale, les hiérarchies s’aplatissent et les conversations informelles se développent.

Mais la formation de demain se distingue aussi par ses fonctions contributives, avec l’émergence d’un apprentissage collectif. Avec le social learning, les collaborateurs sont à la fois apprenants et formateurs, puisqu’ils sont incités à échanger entre eux des connaissances et des bonnes pratiques.

En outre, le collaborative learning permet de renforcer les liens entre les employés, tout en favorisant le travail en équipe. Cette synergie au sein du groupe favorise l’engagement de chacun dans le processus de formation, tout en améliorant l’efficacité de l’enseignement.

 

Disponible partout et tout le temps, plus ludique et plus immersif, le mobile learning est aujourd’hui un outil incontournable pour offrir une expérience de formation premium à vos apprenants. Une opportunité à ne pas manquer pour optimiser la montée en compétence de vos collaborateurs et conserver vos talents sur le long terme.