Clémentine Thenet, Customer Success Manager chez Teach on Mars répond aux question de Tiphaine Duchet et nous livre un témoignage sur les tendances et pratiques de formation observées au cours de ces derniers mois !

clementine thenet customer success manager

Clémentine Thenet, vous êtes Customer Success Manager, racontez-nous votre rôle chez Teach on Mars ? 

Mon rôle et celui de mon équipe est de garantir le succès des projets des clients Teach on Mars.
Par succès, nous entendons :

  • pour l’apprenant, de vivre une experience d’apprentissage exceptionnelle qui lui permette de développer ses compétences au quotidien et qu’il puisse intégrer une routine d’apprentissage continue, voire même une addiction de savoir 🙂
  • pour le formateur, de faire vivre des expériences d’apprentissage décoiffantes à leurs apprenants en proposant des formations ludiques, multimodales, agiles
  • pour les services formation, d’atteindre des objectifs de développement des compétences, de formations massives, au bon moment
  • pour les opérations, de créer de la valeur pour l’entreprise (Experience Collaborateurs, Image, ROI financier, ventes…)

Comment votre rôle a évolué durant cette période ?

Notre rôle se base sur le partenariat et la confiance avec nos clients, nous nous inscrivons dans une démarche de co-construction avec eux. Cette période fût d’autant plus intense que nos clients devaient garder le contact avec leurs collaborateurs, profiter de cette période pour développer de nouvelles compétences, renforcer des compétences et surtout préparer la suite.
Les formations présentielles étant à l’arrêt, nous avons beaucoup accompagné nos clients à transformer leurs formations existantes en de réelles formations blended (avec des temps synchrones et asynchrones). Nous avons accompagné nos clients sur leur plan editorial, la curation de contenus mais surtout, nous avons vu une flambée des demandes pour notre FabLab à distance – réponse concrète et opérationnelle aux questions pédagogiques, déploiement, communication, technique de notre solution.

Nous avons donc beaucoup accompagné et avons eu l’immense satisfaction de constater que certaines parties-prenantes réticentes il y a quelques mois sont devenues des promoteurs, des producteurs de contenus très engagés !

Quels sont les usages significatifs que vous observez ?

  1. Les contenus opérationnels :
    On observe une augmentation significative de la création de contenus opérationnels et métiers. Toute la chaîne des départements formation s’est mise au digital learning et mobile learning ! Certains dispositifs qui trainaient à être créés ont été réalisés pendant la crise.
  2. Les contenus de développement personnel :
    Beaucoup de clients ont mis en avant des contenus de développement personnel, soit des contenus sur-étagère (notamment télétravail) soit des contenus « maison » RSE, softskills, digital.
  3. Un marketing social augmenté
    Nos Walls ont été fortement animés via des partages, des plans éditoriaux détonnants. Nos applications sont devenues centrales dans la communication avec les collaborateurs ; elles ont pris tout leur sens de coach de poche. Les Walls ont été de vrais relais des autres réseaux de l’entreprise et ont créé le lien. Nous sommes fiers de notre fonctionnalité de commentaires qui a bien fonctionné chez les clients qui l’ont lancée.
    Ce nouvel usage a accéléré la commercialisation de notre offre Discovery qui permet à nos clients de booster leur calendrier éditorial via une offre clé en main.

Ce sont les 3 principaux usages mais de manière générale tous les usages ont augmenté.

Avez-vous quelques chiffres à nous communiquer ?

La solution Teach on Mars bénéficiait déjà avant la crise d’un fort taux de déploiement de l’ordre de 60%.
Nous avons constaté une augmentation de ce taux de déploiement de 30%. Mais ce qui est encore plus incroyable est la place prise par le Mobile Learning sur les 3 derniers mois (car ça ne s’est pas arrêté le 11 Mai).

Pour les usages des apprenants :

  • Taux de fidélisation moyen : 99% sur les 3 derniers mois
  • Fréquence d’utilisation : 55% des utilisateurs se connectent plus de 10 fois dans le mois (vs 20% avant la crise sanitaire)
  • Le panier moyen sur 6 mois est 2 fois plus important que sur 12 mois en 2019
  • Le temps passé est 2,5 fois plus important que sur 12 mois en 2019.

Pour la transformation des départements formation :

  • Le nombre de formations mises à disposition a doublé (un engouement important pour les contenus sur-étagère de nos partenaires).
  • Les parcours blended ont augmenté via l’utilisation du Live! (x2 pour les clients équipés) et l’intégration de moment synchrones (via Zoom, Teams) a révolutionné les parcours de formation Teach on Mars.

Pour finir, une ou deux anecdotes particulièrement réussies ?

L’un de nos clients a fait exploser les compteurs en utilisant avec grand succès et plaisir le Live! avec plus de 100 sessions lancées sur les 3 mois dans le monde entier. Cette fonctionnalité lui a permis de garder des temps synchrones et donc de retrouver une dynamique d’équipe et un lien dans le temps.

Une très belle solidarité et collaboration entre nos clients qui se sont échangés des contenus pendant le confinement pour proposer des moments de formation variés et enrichissants.

Et tout ceci n’est pas fini car la solution Teach on Mars est très plébiscitée dans le cadre de la reprise d’activité et notamment la certification des salariés en vue des réouvertures dans les meilleures conditions sanitaires possibles.