Cybersécurité : en parler autrement avec Phosforea !

Avr 2, 2020 | Étude de cas

Phosforea est la solution de formation en cybersécurité du groupe Scassi. Cet organisme de formation a créé en 2019 la toute première application mobile de sensibilisation à la cybersécurité pour faire des collaborateurs les meilleurs remparts de leurs entreprises.

1) Pourquoi avoir choisi Teach on Mars pour votre dispositif de Digital Learning ?

En 2018, Phosforea a entamé une réflexion pour augmenter l’efficacité de ses campagnes de formation sur la cybersécurité car le sujet nécessite un réel engagement des salariés. L’idée de mobile learning émerge alors pour enrichir leur offre de formations. Cette modalité d’apprentissage s’inscrit dans un mix plus global, composé de modules d’e-learning, de présentiel et de communication (affichage…) et permet ainsi de diversifier les canaux de sensibilisation.

« Le mobile learning constitue une vraie stratégie visant à anticiper l’évolution du marché, car le niveau de maturité est encore faible face à l’adoption du mobile comme support de formation » reconnait Laëtitia Maynard, Directrice des Opérations. L’équipe recherche un fournisseur qui développe l’infrastructure (l’application de mobile learning) mais souhaite rester maitre des contenus qui constituent sa valeur ajoutée. « Il fallait aussi un partenaire français ou hébergeant les données en France pour rassurer nos clients, principalement des grandes entreprises dans l’industrie, l’assurance, la banque et la santé » ajoute Laëtitia.

L’application Phosforea cible principalement les RSSI (Responsables Sécurité Systèmes d’Informations) des grandes PME et des entreprises du CAC 40 qui doivent acculturer leurs salariés face à la cyber-malveillance. « L’objectif est de permettre aux entreprises d’agir sur le facteur humain et de se prémunir contre une cyber-attaque dans un contexte de risques numériques (NDLR : virus, phishing…). Le support mobile répond au besoin de vulgarisation car les individus ne se sentent pas forcément concernés par la cybersécurité et considèrent que c’est un sujet de technicien. Mais chaque collaborateur de l’entreprise est un maillon de la chaine de sécurité. Si un salarié à un mauvais réflexe, cela peut engendrer de graves conséquences. C’est donc un enjeu critique pour les entreprises ! » confie Laëtitia.

2) Comment s’est passé votre déploiement ? Quels sont les retours des utilisateurs ?

Phosforea est le premier acteur du marché à avoir proposé une application de sensibilisation à la cybersécurité. Le projet a été lancé fin 2018 et le déploiement s’est opéré dès le printemps 2019. « Teach on Mars nous a permis d’aller vite, d’avoir un “Time to Market“ réduit et donc un temps d’avance vis-à-vis des concurrents. Du fait de notre déploiement très rapide, nous nous sommes positionnés comme leader dans la cybersécurité. Nous avons beaucoup investi sur la création des contenus. L’équipe de Teach on Mars nous avait prévenu qu’il fallait un vrai travail d’ingénierie pédagogique pour penser les contenus spécifiquement pour le format mobile et non pas transposer nos contenus e-learning existants. Nous nous sommes sentis bien accompagnés sur cette dimension » se réjouit Laëtitia.

Phosforea propose aujourd’hui une dizaine de thématiques, réparties en 2 niveaux de sensibilisation. Les 5 premiers modules de mobile learning intègrent chacun 3 à 4 activités d’une durée totale de 5 minutes pour aborder et comprendre les bonnes pratiques de cybersécurité (explorer le cyber espace, utiliser les messageries, transporter des données, être nomade et surfer en zone sûre). Une deuxième série de 5 modules sera déployée courant 2020.

3) Qu’est-ce qui vous a le plus séduit dans la concrétisation du projet ?

Le lancement de l’application a été très rapide, avec un délai inférieur à 4 mois entre la commande et le déploiement fin avril 2019. « La gestion de projet et l’accompagnement par les équipes de Teach on Mars sont bien pensés. La méthodologie et l’outil de suivi sont très opérationnels et permettent une réelle efficacité. Il s’en est suivi une rapidité de mise en place et d’exécution, avec une vraie symbiose en termes de rythme et de délai entre nos deux structures. Les 2 équipes sont réactives et souples ce qui a permis une vraie agilité » confie Laëtitia.
L’équipe de Phosforea a particulièrement apprécié la simplicité globale de l’outil, les fonctionnalités du dashboard, la facilité d’intégration de contenus dans une nouvelle langue et la performance du versioning.

4) Quelles sont les prochaines étapes de votre projet ?

Si Laetitia considère son projet encore au stade de lancement, elle ne manque pas d’ambitions pour 2020. Il s’agit à présent de :

  • accélérer les lancements auprès de nouveaux clients dans l’industrie,
  • poursuivre nos déploiements à l’échelle mondiale (le lancement de l’application en Chine pour un de nos clients est en cours),
  • développer davantage de contenus sur les thématiques cyber (localisation des données, bureau propre, mot de passe, ingénierie sociale, gestion du poste de travail, autant de nouvelles thématiques au programme),

pour in fine rester leader sur la sensibilisation à la cybersécurité !

5) Quels conseils donneriez-vous à un Chef de projet qui démarre son programme ?

Les conseils de Laëtitia pour réussir un projet de mobile learning : 

  • avoir un chef de projet dédié au projet mobile learning dans l’équipe pour coordonner les ingénieurs pédagogiques et les infographistes,
  • anticiper :
    • les éventuels freins vis-à-vis du mobile pour pouvoir promouvoir le canal mobile comme canal efficace de formation,
    • le travail d’ingénierie pédagogique et de conception des messages pour une cible qui se forme sur mobile,
  • associer les utilisateurs finaux dès le début du projet : « nous avons impliqué notre cible finale dans la conception du projet et avons fait du “bêta-test“ avec certains clients »,
  • mettre en place une campagne de communication pour promouvoir l’application et faire de la pédagogie auprès des clients.

6) Votre projet en 3 mots clés ?

Au final, l’application s’avère « simple, intuitive et engageante » selon les propos de Laëtitia. « L’approche est innovante et efficace, avec des contenus gamifiés et ludiques » précise Paco Cervantes, Chef de projet. La gamification constitue l’une des clés de réussite pour obtenir l’engagement des apprenants et leur permettre d’acquérir les bons réflexes face à des menaces de cybersécurité.

Retrouvez la vidéo de Laetitia Maynard et Paco Cervantes (Chef de projet chez Phosforea) qui dévoilent tout de leur application mobile.