Bien préparer sa curation de contenu

par | Juin 11, 2015 | Conseil formateur

Accueil » Conseil formateur » Bien préparer sa curation de contenu

Dans un précédent article, vous avez pu voir Asimov prédire l’arrivée d’Internet sous la forme d’une gigantesque base d’information que l’on pourrait consulter de chez soi en posant simplement des questions. Aujourd’hui, nous avons en effet accès à une quantité astronomique de données, mais la recherche et la consultation ne sont malheureusement pas aussi simples qu’une question. Les articles, podcasts, vidéos et autres documents de tous types que l’on recherche sont cachés au sein des innombrables résultats des moteurs de recherche. Il est donc devenu nécessaire, si l’on veut tirer parti de l’internet, d’organiser la manière dont on fait de la veille sur le web. La pratique d’accumuler, filtrer et catégoriser les données d’un ou plusieurs flux d’information s’appelle la curation, et c’est la clef pour apprendre sur Internet. Voici donc quelques conseils pour organiser votre curation de contenu.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas de recette miraculeuse et universelle. Chacun de nous est différent et selon nos centres d’intérêt, le format du contenu que l’on souhaite et nos habitudes, la méthode de curation va varier.

Trouver les sources

Pas de miracle, il faut fouiller, à l’aide de Google bien entendu, mais pas seulement. Lorsque vous avez trouvé un ou plusieurs blogs ou sites qui traite de votre sujet, essayez de trouver les sources, les autres articles liés à ceux que vous lisez. Soyez curieux. L’objectif est d’identifier les flux qui vous plaisent le plus, que ce soient des blogs, des chaînes de podcasts ou Youtube, un compte Twitter, une page facebook. Il existe également des flux qui agrègent déjà du contenu venant d’autres sources, ils sont intéressants car un filtre a déjà été appliqué aux flux d’origine, mais ne négligez pas ces flux d’origine si vous souhaitez approfondir vos connaissance ou cherchez une information plus pointue.

Ce travail de recherche de flux est un exercice qu’il faut répéter régulièrement. Cela permet de compenser certains flux qui deviennent moins actifs, mais il ne faut pas non plus hésiter à se séparer de blogs dont on ne lit plus les articles, ou de chaînes dont le contenu n’est finalement pas si agréable à écouter. Ne gardez que des sources fiables et plaisantes.

Trouver les outils

Mais que faire une fois qu’on a déterminé nos flux d’information ? Il faut pouvoir agréger ce contenu pour qu’il soit facilement accessible. Pour cela il existe différents outils et selon le type de source et vos préférences, certains seront plus adaptés que d’autres. Voici une liste non exhaustive des outils que j’ai déjà utilisés:

Le lecteur RSS : La plupart des blogs et sites web proposent un flux RSS de leurs articles. le lecteur RSS permet de s’abonner à ces flux et de regrouper les articles au même endroit. Feedly est un lecteur disponible sur le web mais aussi sur smartphone et est plutôt pratique.

Facebook : un réseau social peut être utilisé comme aggrégateur de contenu. Beaucoup de producteurs de contenu que ce soit du contenu textuel ou du contenu multimedia vont partager leur contenu sur leur page Facebook. De votre côté vous pouvez « liker » les pages qui vous intéressent. Mais pour aller plus loin, vous pouvez créer des listes d’intérêt qui vont regrouper le contenu de plusieurs pages. J’utilise également beaucoup la fonction « Sauvegarder » sur ce réseau, lorsque je vois un article qui m’intéresse, mais que je n’ai pas le temps de le lire immédiatement, je le sauvegarde pour pouvoir le lire plus tard.

Pocket : c’est un service qui permet de sauvegarder des liens, des vidéos, n’importe quel contenu en fait, pour les lire plus tard. Instapaper est un service similaire qui est aussi réputé.

Google Alerts : Il est possible de demander à Google de faire un compte rendu d’une recherche et d’envoyer les nouveautés par email, quotidiennement ou chaque semaine.

Youtube : Le réseau social de videos permet de s’abonner à des chaînes et même de régler des notifications emails pour être tenu au courant des nouveautés.

Les outils permettent de manière générale d’être tenu au courant des nouveautés. Le choix de l’un ou l’autre dépendra surtout de quel contenu vous préférez. En ce qui me concerne j’utilise beaucoup Facebook et Youtube. J’ai identifié que Facebook me permettait facilement d’agréger de l’actualité, tandis que Youtube (étant donné les chaînes que j’ai choisies) me propose des vidéos informatives ou documentaires.

Trouver le temps

La curation se fait en deux temps. Le premier est le temps d’agrégation qui consiste à sélectionner les flux et à sauvegarder des articles pour plus tard. C’est un exercice qui peut être fait très régulièrement sur des périodes courtes en consultant des news, Twitter, Facebook, etc. C’est une activité adaptée au mobile et rapide car il s’agit simplement de sélectionner des éléments sans s’occuper du contenu en profondeur. Le second temps est le temps de consultation, c’est là que vous pouvez lire le contenu que vous avez agrégé. Il est important de se créer un rituel pour ce temps, de réserver un horaire régulier qui permette de parcourir le contenu, par exemple, le matin en buvant son café, ou bien le soir avant de se coucher, ou encore le dimanche en fin d’après-midi. Le temps que vous comptez allouer à la consultation va vous permettre d’ajuster au fur et à mesure la quantité de contenu que vous souhaitez agréger.

Et vous ? quels sont vos outils et vos sources d’information préférées ? Si vous souhaitez les partager, laissez-nous un commentaire. Et n’oubliez pas de consulter nos playlists Youtube qui contiennent les meilleures vidéos informatives du net.