[Mobile Learning Awards] Lumière sur Klépierre, le lauréat formation, guide des bonnes pratiques !

Accueil » Cas clients » [Mobile Learning Awards] Lumière sur Klépierre, le lauréat formation, guide des bonnes pratiques !

LE PRIX “FORMATION”

Ce prix récompense la meilleure formation utilisant la technologie Teach on Mars. 3 critères sont évalués :

  • l’architecture (cohérence, choix des activités),
  • le style graphique et éditorial,
  • l’interactivité (engagement, accompagnement de l’apprenant).

Cette année, plus de 20 formations ont été auditionnées par notre jury et 4 ont été retenues après les premières délibérations.
C’est la formation “Data protection – Protection des données chez Klépierre” de Klépierre qui a finalement conquis le jury lors des délibérations finales.

LE LAURÉAT

Klépierre

Klépierre est le leader européen des centres commerciaux avec 100 centres leaders répartis dans 12 pays.

Les centres les plus iconiques en Europe, 1,1 milliard de visites par an et une même promesse : shop. meet. connect.®

Klépierre et Teach on Mars

Pour faire face aux nouveaux enjeux du marché et s’intégrer à un monde de plus en plus digitalisé, Klépierre a adopté la solution Teach on Mars en 2018. L’objectif est de proposer un dispositif de formation moderne : Learn UP!, permettant l’innovation et l’accélération des compétences de ses collaborateurs.

LA FORMATION PRIMÉE : BONNES PRATIQUES

Le contexte

Le sujet de la cyber-sécurité est au cœur des préoccupations politiques et économiques, plus d’une entreprise française sur deux aurait subi au moins une cyberattaque en 2021 selon le Baromètre publié par le Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique (Cesin).
De plus, la crise du COVID a fragilisé des pans entiers de l’économie dans certains secteurs et a entraîné une multiplication des attaques.
Klépierre, par son statut d’entreprise cotée en bourse, est particulièrement dans le viseur d’autant que la nature des données est plus sensible que pour d’autres entreprises. Plus concrètement, la problématique se pose sur la protection, le stockage, le transfert, l’archivage des données et la répartition des responsabilités entre les différentes personnes qui en ont la charge.
C’est dans ce contexte qu’il a été décidé que le plan de formation 2021 de l’ensemble des collaborateurs porterait sur la protection des données.

Une formation immersive

Je salue ce merveilleux travail avec un projet très abouti et qualitatif. Les vidéos à destination de l’apprenant nous embarquent, on se sent pris par la mission !

Sandrine Bourcier – Directrice Digital et Formation – La Martiniquaise – Membre du jury

L’apprenant démarre la formation, lance la première vidéo et l’immersion est immédiate. Plongés dans le noir, nous sommes invités à retirer le bandeau qui couvrait nos yeux et découvrons alors la War Room, pièce secrète dédiée à la protection des données.
Assis à nos côtés, d’autres membres de l’équipe dédiée à la cybersécurité chez Klépierre et face à nous, notre interlocuteur nous confie la mission suivante : l’équipe a 30 minutes pour éviter à Klépierre un risque de fuite de données massive.

Les vidéos qui rythment le parcours ont été tournées en plaçant l’apprenant comme le personnage central de la vidéo, tout est filmé depuis son point de vue. L’apprenant devient ainsi le héros ou l’avatar de la formation : les personnages s’adressent directement à nous avec un regard caméra, nous tendent des objets (cf image ci-dessous), nos yeux sont bandés et nous obstruent la vue, etc.

Le curseur de l’immersion monte encore d’un cran lorsqu’à la fin des vidéos, il est demandé à l’apprenant de prendre une décision sur l’action à suivre, influençant directement le scénario de l’histoire.
Par exemple, dans la capture ci-dessous, l’apprenant peut choisir parmi les deux actions possibles après la première réunion :

Les codes du storytelling réinvestis

Nous avons beaucoup travaillé sur le storytelling de cette formation afin de créer une expérience immersive, ludique, interactive mais surtout pédagogique.

So Yeon Lee – Group Learning & Development Manager – Klépierre – créatrice du contenu

La formation réinvestit les codes du storytelling avec un rythme calqué sur le schéma narratif :

  • incipit → arrivée dans la War Room
  • élément perturbateur → risque de fuites de données massives
  • actions → résolution des risques de fuite grâce aux défis relevés
  • résolution, situation finale → la protection des données est assurée !

Les personnages sont savamment construits selon les codes des séries : noms (drôles), personnalité, quête… chaque module se transforme alors en épisode où l’on suit l’évolution des personnages.
Parmi les protagonistes, nous retrouvons Sourcil, le chef de la mission et Kappuccino, l’apprenant, jeune recrue prometteuse.
Entre les deux personnages, une complicité se crée à travers la formation : mise au défi, encouragement, etc.
Pour aller plus loin, les noms des personnages sont non genrés, car cette formation cible tous les employés.

Sans oublier la dimension opérationnelle

La dimension immersive et le storytelling n’éclipsent en rien la dimension opérationnelle et les objectifs pédagogiques qui sont habilement amenés. Différentes formes de médias ont été utilisées pour transmettre les informations-clés : vidéo motion design et audios par exemple.
Plus qu’une simple “validation” des connaissances, les activités choisies permettent à l’apprenant d’intégrer de nouvelles notions sur la protection des données avec une orientation terrain poussée et de la mise en pratique.
Le format des activités à questions varie en fonction des besoins pédagogiques : questions à choix multiples et mises en situation, par exemple.
Afin de rendre les questions plus ludiques, des formats créatifs ont été ajoutés : puzzle à reconstituer, pendu avec des lettres cachées dans la formation, phrases à trous avec des mots à glisser.

Les questions permettent de vérifier la capacité des apprenants à transférer leurs connaissances sur le terrain (niveau 3 du modèle de Kirkpatrick) avec des réponses (bonnes ou mauvaises) savamment rédigées.

De plus, la toolbox constitue un véritable guide pratique dans laquelle on retrouve tous les éléments nécessaires à la mise en place terrain et à l’approfondissement des connaissances sur ce sujet : charte informatique, code de déontologie, règlement intérieur, etc.

Les résultats

Grâce à la qualité de cette formation, Klépierre a obtenu de très beaux retours quant à l’engagement de ses apprenants avec un taux de déploiement de 99% et un taux moyen de complétion de 99%.
Depuis, Klépierre compte plus de 1 100 apprenants utilisant ce portail de formations !
En outre, cette formation a été nominée dans la catégorie “Excellence in the design of learning content – commercial sector (International)” des Learning Technologies Awards.

 

ÉLÉMENTS A RETENIR EN TERMES DE BONNES PRATIQUES

Nous espérons que ces bonnes pratiques vous inspireront !

 

 

[Mobile Learning Awards] Lumière sur Valmont, le lauréat “expérience immersive”, guide des bonnes pratiques !

[Mobile Learning Awards] Lumière sur Valmont, le lauréat “expérience immersive”, guide des bonnes pratiques !

Pour offrir une expérience immersive à vos apprenant·es., nul besoin de technologies onéreuses (casques de VR, etc.) ! Une bonne dose de créativité et une ingénierie pédagogique minutieuse suffisent ! C’est ce qu’a prouvé Valmont avec sa formation “Entraînement Soins Spa – Niveau Expert”, lauréate des Mobile Learning Awards 2022, plongeant les formé·es dans l’univers du SPA et des gestes métier associés. Embarquement immédiat pour un voyage au pays du bien-être !