fbpx

FrenchWeb.fr, le magazine qui décode l’innovation, vient de dévoiler l’édition 2019 de FrenchWeb 500, le classement des entreprises de croissance de la Tech française. L’indicateur FW500, créé il y a 4 ans, dresse un panorama des start-up, PME et grands groupes de l’écosystème French Tech.

Pour la deuxième année consécutive, Teach on Mars figure dans le palmarès. Notre entreprise se positionne cette année en 206ème place du classement, soit une progression de deux places par rapport au classement de 2018.

A noter que :

  • ce classement intègre des sociétés très connues (Groupe Le Bon Coin, Veepee, Cdiscount, BlaBlaCar, Mano Mano, Doctolib, Vinci Energies…) et des start-up plus petites,
  • 29% des entreprises présentes dans le classement sont des éditeurs de logiciel, à l’instar de notre société,
  • Teach on Mars est encore « assez jeune », eu regard à l’âge moyen de 11 ans des entreprises du classement.

L’équipe Data et Etude de Decode Media s’est livrée à un gros travail pour « cruncher » les données communiquées par les très nombreuses entreprises candidates lors de leur participation au FW500. Pour établir le classement final, les entreprises ont été notées sur la base de 5 critères, permettant d’évaluer leur potentiel de croissance : chiffre d’affaires 2018, taux de croissance de leur chiffre d’affaires entre 2017 et 2018, ratio chiffre d’affaires par salarié, ratio résultat net / chiffre d’affaires 2018 et indicateur de potentiel de croissance, calculé sur la base des recrutements et des levées de fonds.

« Cette 4ème édition du FW500 révèlent les nombreux visages de la French Tech. On y retrouve les startups innovantes et en hyper croissance aux côtés de belles pépites du logiciel qui ont su à la fois développer leur part de marchés tout en ayant une forte rentabilité de leur activité. Cette nouvelle édition 2019 voit arriver de nouveaux acteurs de taille significative notamment d’industriels dont la transformation numérique arrive à maturité » précise Richard Menneveux, CEO et fondateur de Decode Media (éditeur de FrenchWeb.fr).

Retrouvez l’intégralité du classement en cliquant ici.