L’autonomie est un puissant moteur de motivation – Les principes du Mobile Learning Design

Mai 3, 2017 | Conseil formateur

Dans ce 5ème épisode de la série « les principes du mobile learning design », Jérôme Wargnier, Head of Education chez Teach on Mars, nous explique en quoi l’apprenant doit être impliqué dans son processus d’apprentissage.

Aujourd’hui, on tient pour acquis que l’apprenant doit être auteur et acteur de son développement. Cette implication dans le processus d’apprentissage, que l’on appelle l’agentivité, est une condition incontournable de l’efficacité pédagogique.

Même s’il ne s’agit pas de faire l’apologie de l’auto-formation au détriment des parcours structurés, il faut trouver le juste équilibre :  autant de liberté que possible et autant de structure et d’accompagnement que nécessaire. Dans son livre Drive, Daniel Pink démontre à quel point les motivations intrinsèques (le sens, la maîtrise et l’autonomie), sont infiniment plus puissantes et durables que les motivations extrinsèques (la carotte et le bâton) provenant de notre environnement.

La solution Teach on Mars donne à l’apprenant l’autonomie dont celui-ci a besoin pour prendre s’engager dans sa formation : des protocoles d’auto-positionnement et de profiling, une navigation intuitive, et un choix des activités et du rythme de formation.

Pour en savoir plus, téléchargez l’application Teach on Mars sur iOS ou sur Android.