Créer la surprise, pépite de l’apprentissage.

par | Déc 10, 2020 | Conseil formateur

Accueil » Conseil formateur » Créer la surprise, pépite de l’apprentissage.

L’effet de surprise en formation, vous l’avez testé ? C’est pourtant un merveilleux moyen d’améliorer la rétention d’informations ! Pour renforcer l’apprentissage, il est important de tenir vos apprenants en haleine, de les rendre actifs. En créant la surprise, vous les incitez à être actif et à adhérer au(x) concept(s).

 

La surprise !?

Rien de surprenant si nous commençons cet article par la définition de la notion de surprise : « État de quelqu’un qui est frappé par quelque chose d’inattendu » (Source : Larousse). Vous l’aurez compris en lisant la définition, la surprise est plus liée aux effets qu’elle provoque qu’à son acte en lui-même. La surprise est une émotion. Pour être plus précis, la surprise est une des 6 émotions primaires et universelles, au même titre que la joie, la peur, la tristesse, la colère et le dégoût (Paul Ekman). Comme toutes ces émotions, la surprise est éphémère et possède une infinité de subtilités. Ainsi dans le champ de la surprise nous pourrons retrouver l’ébahissement, l’émerveillement, l’étonnement, l’impatience… autant de leviers qui peuvent nous servir dans le cadre de l’apprentissage.

fille surprise formation mobile learning

 

La surprise et la pédagogie

La surprise a donc un rôle à jouer dans la pédagogie mais pourquoi et comment ? C’est assez simple à comprendre. La surprise a pour effet de heurter ce que l’apprenant croit savoir au bénéfice de ce qu’il découvre, elle a un effet heuristique. “La surprise associée à l’étonnement est, selon Socrate et Aristote, le point de départ de la connaissance”. Cet effet va provoquer le questionnement, la remise en question, tant d’éléments qui ré-amorcent la curiosité et donc l’engagement de votre apprenant. Elle va aussi permettre une meilleure mémorisation : face à l’effet de surprise, l’apprenant va devoir faire appel à tous ses sens et à toute sa concentration pour analyser l’élément inattendu. Le doute déclenche ainsi un processus cognitif aidant à la mémorisation.

Exemple : “Je n’oublierai jamais mon prof de français de 5ème. Il inventait les dictées à la volée, dont nous, ses élèves, étions les protagonistes. Je me rappelle l’impatience et l’adrénaline de découvrir qui seraient ses cibles, et quelle aventure il leur ferait vivre, selon son humeur. Il m’a appris à apprécier notre belle langue française, malgré ses difficultés, mais aussi l’humour et l’autodérision. » Fabienne, Support héroïne.
→ Ainsi en intégrant l’élève dans l’histoire, le professeur surprend, remobilise et permet un ancrage mémoriel optimisé.

 

La surprise comment ?

On distingue 3 types de surprise :

  • le cadeau : tenez, on vous offre quelque chose → plutôt orienté contenu
  • l’expérience : vivez ce moment unique avec nous → plutôt orienté contenant
  • le message : vous partagez une information mémorable → plutôt orienté signifiant

Optez pour une surprise qui puisse comporter ces trois éléments.

Exemple : Une collègue nous raconte qu’un de ses moments les plus mémorables en formation ne date pas d’il y a si longtemps. Elle a suivi une formation de plusieurs jours sur le management et le feedback. Toute la formation lui a permis d’appréhender ce qu’est un bon feedback, en quoi cela est essentiel en management et en quoi un retour constructif peut servir le collaborateur. Le dernier jour, le formateur distribue à chaque apprenant une enveloppe. Cette enveloppe contenait un message manuscrit de leur manager direct. En effet, chacun des managers des participants avait reçu pour mission d’écrire un feedback sur le travail de l’apprenant. La surprise et l’émotion sont au rendez-vous quand les participants prennent ce temps, seuls, de découvrir un moment de vérité et une recontextualisation de l’objectif de cette formation alors qu’ils ne s’y attendaient pas du tout.
→ L’enveloppe et son message représentent le cadeau, la rareté de ce type de moments fait vivre une véritable expérience tandis que le contenu du message donne tout son sens à la formation.

En bref, intégrer la surprise comme pilier de votre animation vous permettra de capter l’attention, de renouveler l’intérêt et l’engagement, et de créer des points d’ancrage mémoriel.

surprise-blockbuster-rouge

Les moments pour surprendre

Surprendre durant la phase de découverte, ou la phase de conclusion d’une session de formation

Notons bien que la surprise s’oppose à la notion de confort et de sécurité. Pourtant il est essentiel de mettre en confiance l’apprenant pour qu’il puisse assimiler une nouvelle information sereinement. Ainsi, ces moments doivent intervenir à des étapes de la session d’apprentissage tel que l’introduction ou la conclusion.

On optera pour la phase de découverte pour créer la surprise, pour créer un effet « wouah » ou pour déconstruire une idée : un rituel de présentation qui va impressionner, un fait étonnant sur un concept, une vérité inconnue… bref, tous les éléments qui attisent la curiosité et qui questionnent vos apprenants. Dans la pédagogie Freinet par exemple, la découverte est un moment spécifique de l’apprentissage qui va permettre le tâtonnement expérimental.

Autre option, durant la phase de conclusion. Le concept est acquis et vous souhaitez :

  • démontrer une limite du concept, une exception
  • mettre en conditions réelles
  • aller plus loin

La surprise est un bon levier pour cela et vous permettra d’ancrer la notion apprise notamment en passant de l’étape de l’apprentissage de la ‘norme’ à l’étape de la gestion de ‘l’exception’.

Exemple concret : Les formateurs de la NASA diffusent le film Armaggedon à leurs futures recrues afin que ceux-ci notent un maximum d’incohérences sur le film. Aujourd’hui le meilleur candidat a pu noter 168 erreurs pour 2h30 de film. Pas mal non ?

Une expérience surprenante pour fidéliser et créer un sentiment d’appartenance

La routine peut être un élément particulièrement important pour créer des lieux communs, des expériences partagées… Chaque année vient l’heure des vacances d’été, d’Halloween, des fêtes de fin d’année… Appuyez-vous sur les codes existants pour sortir du cadre. De la même manière que vous pouvez choisir un fond thématique dans votre formation en web conférence, proposez aussi un univers graphique étonnant dans vos formations mobiles, à l’occasion d’une fête du calendrier ou d’un événement important dans votre entreprise.

Vous pouvez bien sûr aller encore plus loin en proposant des animations spécifiques sur votre application : calendrier de l’Avent grâce au microlearning, escape game, chasse au trésor, énigme …

Exemple : “Yusuke Imai et Ayami Moteki, la peinture sans nom”. Avez-vous déjà entendu parler de la peinture sans nom ? Les artistes Yusuke Imai et Ayami Moteki du studio Uma Moteki ont mis en place une palette de peinture dépourvue des noms des couleurs, elle permettrait de stimuler sa créativité, mais nous noterons qu’elle permet aussi et surtout d’apprendre la composition des couleurs secondaires et tertiaires. Vous en conviendrez un moyen surprenant d’apprendre !

Un lancement de projet digne d’un blockbuster

Vous devez amorcer un changement difficile pour les apprenants, vous devez former sur un sujet pas forcément ‘sexy’, vous devez recruter vos apprenants sur un outil, une pratique ou un nouveau process ? À défaut d’attirer par le fond, n’hésitez pas à soigner la forme. À l’image du Groupe BPCE et de leur Escape Game sur la cybersécurité, vous allez pouvoir, grâce à l’application, gamifier des sujets complexes et rendre mémorables des notions qui pourraient paraître a priori obscures ou trop denses.

Exemple 1 :

Exemple 2 : Un de nos clients nous raconte que lors de la mise en place du nouveau référentiel de compétences dans son entreprise, ils se sont retrouvés face au défi de former 200 responsables RH à ces nouvelles compétences. Il a donc opté pour l’effet de surprise. Le séminaire d’une journée s’est transformé en une véritable aire de jeux où chaque atelier a permis d’apprendre des éléments de ces compétences par le biais de la pédagogie gamifiée : “qui est qui ?” ou encore du “jeu de l’oie” des objections.
→ Cette surprenante journée aura permis de démystifier le projet et d’acquérir les notions à savoir en s’amusant.