Microlearning : un outil incontournable pour le mobile learning

Accueil » Conseil formateur » Microlearning : un outil incontournable pour le mobile learning

Le microlearning est une méthode d’apprentissage basée sur des sessions de quelques minutes ciblées sur un objectif unique. Bien plus qu’un simple effet de mode, cette approche pédagogique à l’efficacité avérée est aujourd’hui un ingrédient incontournable pour toute formation basée sur le mobile learning.

Un meilleur ancrage des connaissances

Au fil des années, les temps de formation n’ont cessé de diminuer. D’abord exprimés en jours avec la formation traditionnelle, puis en heures avec les classes virtuelles et le e-learning, ils se comptent aujourd’hui en minutes depuis l’avènement du mlearning..

Le microlearning, basé sur des modules courts à objectif unique, permet d’ancrer des connaissances petit à petit et de construire des comportements efficaces sans alourdir les agendas, en s’adaptant au rythme des apprenants. Il utilise l’effet d’espacement et la répétition pour aider le cerveau à passer une information de notre mémoire court-terme vers la mémoire long-terme, où elle sera plus facilement retrouvée.

Plus de flexibilité pour les apprenants

Le microlearning permet d’exploiter les intervalles de temps disponibles dans l’agenda découpé des apprenants. Ces derniers sont plus enclins à effectuer des activités courtes à différents moments de leur journée, quitte à répéter cette action plusieurs fois par jour.

Bien que le formateur suggère un rythme de déblocage des activités pédagogiques (généralement entre une activité par jour et une par semaine), l’apprenant pourra ajuster ce rythme à sa convenance. Moins contraignante et plus personnalisée, la formation digitale basée sur le microlearning est donc beaucoup attrayante et motivante pour le collaborateur.

Enfin, le micro learning est complémentaire avec d’autres formes d’apprentissage, qu’il s’agisse de la formation traditionnelle en présentiel ou du social learning. Il se prête donc parfaitement au blended learning, qui offre encore plus de flexibilité aux apprenants pour orienter leur montée en compétences.

L’envie de la prochaine activité

Au-delà de la flexibilité qu’il apporte, le microlearning crée un réflexe chez l’apprenant en proposant des contenus nouveaux à intervalles réguliers.

Dans une formation à distance en microlearning, il est possible de créer des modules qui seront débloqués au fil du temps. L’apprenant qui se voit refuser l’accès à une activité bloquée aura d’autant plus envie de continuer sa progression afin d’accéder à ce module.

D’autre part, cela peut l’inciter à réviser ses acquis en utilisant les activités gamifiées à sa disposition dans la learning app, comme le Shake’n’Learn. À chaque nouvelle activité débloquée, l’apprenant recevra une notification l’incitant à ouvrir l’app et à se former. Le smartphone joue ainsi également un rôle d’accompagnement de l’apprenant tout au long de sa formation mobile learning.

Le microlearning : une réelle avancée pédagogique

Un demi-million de résultats sur la recherche Google « microlearning » n’est pas le fruit du hasard.

Clarence Thiery, co-fondatrice de Sydo, société de conseil en pédagogie, confie à Focus RH : « Le micro learning figure parmi les réelles avancées pédagogiques de la formation digitale (…). S’intégrant facilement dans le quotidien, ces contenus sont disponibles lorsque l’on en a besoin (…) et sont d’autant plus facilement mémorisables. Les outils du micro learning et du mobile learning correspondent aux usages numériques actuels et proposent une intégration plus douce de la formation dans la vie professionnelle, avec un rythme adapté à celle-ci. Ils ne dispensent pas d’une formation présentielle, mais permettent de la rendre plus efficace. »

Dans sa dernière vidéo, Jérôme Wargnier, Head of Education chez Teach on Mars partage cet avis : « Ces activités courtes sont plus rapides et considérablement moins coûteuses à produire et à maintenir que les formats e-learning que nous avons utilisés depuis une vingtaine d’années (…). C‘est une forme d’hygiène de la compétence qui est impérative dans un monde qui est en perpétuelle mutation. »

En définitive, le microlearning est un excellent outil à intégrer dans un dispositif de mobile learning, car il offre de multiples avantages, à la fois pour le formateur et pour l’apprenant. Une chose est sûre, avec la diminution des temps d’attention qui s’opère dans les nouvelles générations, le microlearning a un bel avenir devant lui, en l’associant au concept de pédagogie inversée.