Teach on Mars redéfinit le parcours d’apprentissage mobile au Learning Live 2019

0

Au début du mois de septembre, l’équipe internationale de Teach on Mars a repris la route après la pause estivale et a fait son retour à Londres pour une deuxième participation à l’événement annuel Learning Live.

Organisé par le Learning & Performance Institute (LPI), le Learning Live rassemble plus de 500 leaders de la formation et près de 40 des plus importants fournisseurs de solutions d’apprentissage du monde entier dans le but de partager leurs idées et expériences sur la manière dont ils affrontent les plus grands défis de la formation en entreprise.

L’édition 2019 était dominée par les thèmes jumelés «Comment construire une culture de l’apprentissage» et «La transformation numérique de l’apprentissage». Ces deux éléments sont la clé du parcours d’apprentissage mobile chez Teach on Mars. L’entreprise est fière de l’agilité et de la créativité avec lesquelles elle accompagne chaque client et chaque apprenant tout au long de ce parcours.

Parce que les images parlent toujours plus que les mots et qu’un public qui participe est infiniment plus engagé qu’un public passif, Teach on Mars a décidé d’utiliser sa session d’atelier pour démontrer combien non menaçant et combienhumain ce voyage d’apprentissage mobile peut être.

Pour ce faire, l’équipe a eu le privilège d’être rejointe par Daniel Muccio de Parfums Christian Dior. Daniel a partagé son expérience sur la façon dont l’application mobile MyDior créée en partenariat avec Teach on Mars inspire l’émergence d’une toute nouvelle culture d’apprentissage à travers la filiale britannique et irlandaise de la marque. Passionné et pragmatique, Daniel a dissipé nombre d’idées fausses sur l’apprentissage mobile dès la sortie de l’eau. Il a mené l’audience à comprendre que l’apprentissage mobile n’est pas réservé aux natifs du numérique (la moyenne d’âge des 800 apprenants de sa population britannique de Dior a bien plus de 40 ans) et que tout obstacle technique peut être surmonté avec un peu d’ingéniosité.

Daniel a également insisté sur le fait que si la technologie et le contenu d’apprentissage sont importants, ils le sont moins à son avis que le « contact humain » et la connexion individuelle. Ces aspects sont aujourd’hui possibles grâce à une solution d’apprentissage mobile bien conçue et efficacement déployée au sein d’une organisation. Il y aura évidemment de la résistance, a-t-il souligné, et tout le monde n’adoptera pas la solution au même rythme ou avec le même appétit. Mais avec patience, persévérance et empathie, chaque apprenant peut être motivé à découvrir par lui-même les avantages de développer une habitude d’apprentissage mobile.

Pour donner au public de l’atelier un avant-goût de ce dont Daniel parlait, l’équipe de Teach on Mars composée de Marielle Baudet et Adam Charlesworth a conçu une expérience totalement immersive qui reconstitue de bout en bout le parcours d’apprentissage mobile du point de vue de l’apprenant. Tout cela sans PowerPoint ni introduction ennuyeuse et en seulement 45 minutes, les participants ont été en mesure de:

  • télécharger l’application Teach on Mars sur leurs propres appareils à l’aide de codes QR spécialement créés, puis créer et personnaliser leur compte apprenant;
  • accéder au contenu interactif sur mobile utilisé pour illustrer la présentation de Daniel;
  • participer à un défi en direct basé sur un quiz qui recrée l’expérience apprenante que Daniel propose à ses propres populations d’apprenants de Dior UK.

Si l’engagement du public est quelque chose qui vous attend – tout le monde voulait «encore une fois» au quiz, même si le déjeuner les attendait après la session – c’était une illustration très efficace de tout l’impact que l’apprentissage mobile pouvait avoir sur la culture d’apprentissage.

Teach on Mars aimerait remercier les Parfums Christian Dior (Royaume-Uni et Irlande) et tout particulièrement Daniel Muccio pour tout leur collaboration et leur aide – et espère tous vous retrouver à Learning Live 2020!

Partager

Sur l'auteur

Adam Charlesworth

Adam a développé des universités d'entreprises dans plusieurs régions du monde avant d'atterrir chez Teach on Mars. Il connait Virgil et Voltaire, mais est tout autant fan de Def Leppard, de Ducati et de Call Of Duty. Adam tire son inspiration des paradoxes et des tensions cachées derrières toutes les grandes entreprises et les grands leaders.

Laisser un commentaire