Microlearning : Quels sont ses avantages ? Comment bien l’utiliser ?

Microlearning : Quels sont ses avantages ? Comment bien l’utiliser ?

Le microlearning est une méthode d’apprentissage basée sur des sessions de quelques minutes ciblées sur un objectif unique. Aujourd’hui, plus qu’une mode, il devient un incontournable de la formation digitale à l’efficacité pédagogique avérée.

Un meilleur ancrage des connaissances

Au fil des années, les temps de formation se sont vus être exprimés en jours, en heures avec le e-learning, puis en minutes, depuis quelques années, notamment avec la formation sur mobile. Le microlearning, basé sur des sessions courtes à objectif unique, permet d’ancrer des connaissances petit à petit et de construire des comportements efficaces sans alourdir les agendas, en s’adaptant au rythme des apprenants. Il utilise l’effet d’espacement et la répétition pour aider le cerveau à passer une information de notre mémoire court-terme vers la mémoire long-terme, où elle sera plus facilement retrouvée.

Une flexibilité pour les apprenants

Le microlearning permet d’exploiter des courts intervalles de temps disponibles dans l’agenda découpé des apprenants, plus enclins à faire des activités courte à différents moments de leur journée, quitte à répéter cette action plusieurs fois par jour. Bien que le formateur suggère un rythme de déblocage des activités pédagogiques (généralement entre une activité par jour et une par semaine), l’apprenant pourra ajuster ce rythme à sa convenance (dans les mêmes limites), cette personnalisation augmentera sa motivation à se former.

L’envie de la prochaine activité

Au delà de la flexibilité qu’il apporte, le microlearning crée un réflexe chez l’apprenant en proposant des contenus nouveaux à intervalles réguliers (généralement quotidiennement). Dans une formation microlearning Teach on Mars, les activités sont débloquées au fil du temps. L’apprenant qui se voit refuser l’accès à une activité bloquée aura d’autant plus envie d’accéder à cette activité dès lors qu’elle sera débloquée. D’autre part, cela peut l’inciter à réviser d’ici là ses acquis dans les activités gamifiées accessibles, notamment grâce au Shake’n’Learn. À chaque nouvelle activité débloquée, l’apprenant recevra une notification l’incitant à ouvrir l’app et se former. Le smartphone joue ainsi également un rôle d’accompagnement de l’apprenant dans sa formation.

Le microlearning : une réelle avancée pédagogique

Un demi-million de résultats sur la recherche Google « microlearning » n’est pas le fruit du hasard. Clarence Thiery, co-fondatrice de Sydo, société de conseil en pédagogie, confie à Focus RH : « Le micro learning figure parmi les réelles avancées pédagogiques de la formation digitale (…). S’intégrant facilement dans le quotidien, ces contenus sont disponibles lorsque l’on en a besoin (…) et sont d’autant plus facilement mémorisables. Les outils du micro learning et du mobile learning correspondent aux usages numériques actuels et proposent une intégration plus douce de la formation dans la vie professionnelle, avec un rythme adapté à celle-ci. Ils ne dispensent pas d’une formation présentielle, mais permettent de la rendre plus efficace. »

Dans sa dernière vidéo, Jérôme Wargnier, Head of Education chez Teach on Mars partage cet avis : « Ces activités courtes sont plus rapides et considérablement moins couteuses à produire et à maintenir que les formats e-learning que nous avons utilisé depuis une vingtaine d’année (…). C‘est une forme d’hygiène de la compétence qui est impératif dans un monde qui est en perpétuelle mutation ».

En somme, le microlearning s’avère un excellent outil à intégrer dans un dispositif de formation, offrant de multiples avantages, à la fois pour le formateur et pour l’apprenant. Une chose est sûre, avec la diminution des temps d’attention qui s’opère dans les nouvelles générations, le microlearning a un bel avenir devant lui.

 

Sushi Game, le nouveau jeu pédagogique mobile de Teach on Mars

Sushi Game, le nouveau jeu pédagogique mobile de Teach on Mars

Suite à sa levée de fonds en Mars dernier, Teach on mars a créé un pôle de Game Design dédié à la création de jeux pédagogiques. L’équipe sort aujourd’hui sa première réalisation, le Sushi Game, se démarquant nettement des autres jeux pédagogiques de son genre.

Dans sa toute prochaine version, l’application Teach on Mars inclura une nouvelle activité pédagogique, le Sushi Game, qui viendra s’ajouter à la liste des 16 déjà existantes de la plateforme de mobile learning. Ce jeu d’ancrage des connaissances par association propose à l’apprenant de trier des mots clefs ou des images dans 2 à 3 catégories dans un temps limité. Visuellement, les concepts à trier se déplacent sur l’écran comme s’ils étaient sur le tapis roulant d’un restaurant de sushis. L’apprenant doit faire glisser ces éléments vers la bonne assiette située au premier plan.

Jeu pédagogique mobile Sushi Game by Teach on Mars - Activité pédagogique

Une attente de la part des clients

Pour nos clients, la sortie de nouveaux jeux pédagogiques est toujours attendue. La nouveauté suscite en effet l’intérêt des apprenants et permet de développer leur engagement auprès de la solution mobile learning. Le Sushi Game a été conçu par le pôle Game Design de Teach on Mars créé à Sophia Antipolis pour fonctionner à l’instar d’un studio de jeux vidéo dédié à la pédagogie. Pour Vincent Desnot, CEO de Teach on Mars, il faut surprendre l’apprenant, lui apporter des jeux fluides et graphiques, qui se rapprochent de ce qu’il connait, et c’est globalement la direction que l’on veut prendre pour nos jeux actuels et futurs. Ce Sushi Game préfigure donc une ère de jeux plus graphiques et plus ludiques dans le domaine du m-learning, ainsi que des sorties plus fréquentes de nouvelles activités pédagogiques sur la plateforme mobile learning Teach on Mars.

Un outil pédagogique abouti

D’un point de vue pédagogique, le Sushi Game est principalement une activité d’entraînement ; le P dans le modèle ELPA (Engage, Learn, Practice et Apply) qui décrit le processus d’apprentissage : se mobiliser, apprendre, s’entraîner puis mettre en application en situation professionnelle. Ce jeu pédagogique est aussi une activité facilement utilisable pour de « l’ice-breaking » grâce à son côté ludique et graphique qui fera son effet lors d’une session présentielle.

Côté « authoring », le travail a été simplifié pour les formateurs, qui pourront configurer ce jeu très rapidement. Une fois les concepts développées, il ne faut que quelques minutes pour intégrer les textes, les images et les catégories. De plus, une importante personnalisation graphique est possible : image de fond, contenus, premier plan… Tout peut être remplacé afin de correspondre à l’univers visuel souhaité.

En termes de statistiques, le Sushi Game enregistre le score et la progression de l’apprenant, qui sont remontées au Mission Center et sont disponibles pour le responsable formation avec le reste des rapports pédagogiques.

Enfin, comme l’ensemble de la plateforme de formation mobile Teach on Mars, le Sushi Game et a été développé en natif (iOS et Android) pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible.

 

 

Le ROI de la formation pour les apprenants, de la promesse à la preuve

Le ROI de la formation pour les apprenants, de la promesse à la preuve

On parle souvent du ROI de la formation et de plus en plus de son ROE (Return on Expectation), le niveau de réponse aux attentes. Le ROI est celui de l’entreprise, le ROE celui du commanditaire. Dans tout ça, il est important de ne pas oublier l’apprenant !

Dans ce quatrième épisode de sa série sur l’engagement des apprenants, Jérôme Wargnier nous rappelle qu’il est essentiel de considérer l’investissement de l’apprenant (en termes de temps et d’efforts), et le retour concret que celui-ci est en droit d’attendre de la formation, si l’on souhaite l’engager et rendre la formation réellement efficace.

Soutenir l’engagement de l’apprenant est capital dès le début de sa formation et sur toute sa durée (de la promesse à la preuve). La promesse est exprimée dès l’ouverture du dispositif, clairement reliée à la fois à des enjeux collectifs et à des bénéfices individuels. La preuve est constituée par l’ensemble des actions qui soutiennent l’apprenant dans son processus de développement, comme :

  • la récompense de son assiduité et de sa progression par des félicitations ou des badges
  • la valorisation de ses efforts au travers d’évaluations régulières qui mettent en lumière ses progrès tout en donnant du sens à la prochaine étape de son parcours.
  • la reconnaissance formelle de l’atteinte de l’objectif par un certificat ou un badge à publier sur les réseaux sociaux.

La solution mobile learning Teach on Mars comprend de tels outils de motivation de l’apprenant.

Lancement des solutions de mobile learning ToM 1 et ToM 5

Lancement des solutions de mobile learning ToM 1 et ToM 5

Pour répondre à l’évolution permanente des besoins du marché, et notamment pour ses partenaires, Teach on Mars renouvelle sa gamme de solutions mobile learning à compter de la rentrée 2017.

Les solutions ToM 1 et ToM 5 entrent dans le catalogue de Teach on Mars au moment où les premiers produits de la firme, qui ont fait leurs preuves depuis 4 ans, sont en passe d’être arrêtés. Avec Teach on Mars Enterprise, son portail de formation mobile first, le leader français du mobile learning propose donc aujourd’hui trois solutions pour des usages variés. Quelles sont les réelles différences entre ces produits ?

Solution mobile learning - Applications tom1 tom5 teach on mars enterprise

 

 

 

ToM 1, une application mobile pour une formation ou un jeu pédagogique

L’offre ToM 1 de Teach on Mars est une application mobile dédiée à une formation, offrant la plupart des avantages de ses grandes soeurs. Avec ToM 1, un formateur peut créer une formation mobile ou un jeu  à partir des 16 activités pédagogiques Teach on Mars, mais également utiliser des contenus web tiers. Il bénéficie d’un Mission Center, l’interface d’administration permettant notamment la gestion des apprenants, l’édition du contenu de formation, l’envoi de communications, l’accès à des statistiques avancées.

Certaines fonctionnalités de Teach on Mars Enterprise ne sont cependant pas disponibles, comme par exemple l’option Live!, qui permet notamment d’animer des sessions présentielles autour du mobile. D’autres nouveautés telles que le Wall (un fil d’actualités permettant des interactions sociales) et le forum de discussion sont également limitées ou absentes de ToM 1.

Avec ToM 1, les formateurs peuvent donc créer et déployer facilement et rapidement une formation mobile ou un jeu sous la forme d’une app dédiée.

ToM 5, un application pour un parcours de 5 formations

La toute nouvelle formule ToM 5 répond au besoin d’un parcours de formation plus conséquent. Si la solution ToM 1 ne vous suffit pas, vous opterez peut-être pour l’application ToM 5, dédiée à un parcours pouvant inclure jusqu’à 5 formations.

Pouvant utiliser jusqu’à 175 activités pédagogiques (35 pour chacune des 5 formations incluses dans ToM 5), le formateur peut imaginer et composer un parcours de formation évolué avec les thématiques de son choix. Il a également accès à des fonctionnalités absentes de ToM 1, notamment des communication plus évoluées.

ToM 5 représente donc une réelle solution pour un démarrage en douceur dans le mobile learning, puisque la quasi totalité des fonctionnalités du portail Teach on Mars Enterprise sont accessibles.

Teach on Mars Enterprise, le portail de formation mobile

La solution Teach on Mars Enterprise reste l’offre phare de la firme, aujourd’hui adoptée par près de la moitié du CAC40. Avec une infrastructure stable et des nouveautés à chaque sortie (plusieurs fois par an), ce portail de formation orienté mobile, accessible aussi sur le web, séduit de plus en plus de formateurs. Teach on Mars Enterprise inclut d’ores et déjà de nombreux atouts :

  • un catalogue de formation accessible sur mobile, même hors ligne, et sur le web à tout moment
  • des outils de création de formation faciles d’utilisation, proposant des activités ludiques et variées
  • du microlearning
  • des options de gamification (récompenses, badges, points, scores, classements…)
  • la possibilité d’importer du contenu de formation tiers
  • des outils statistiques avancés, permettant l’export de données
  • un système de gestion des apprenants
  • des fonctionnalités pour utiliser la solution en présentiel, en blended learning ou en full digital
  • une API permettant de s’interfacer avec de nombreux logiciels tiers (LMS, CRM…)

Parmi les fonctionnalités à venir très prochainement, on compte un nouveau forum de discussion, un système de badges revisité permettant une gestion des compétences plus fine, le Wall, de nouvelles activités pédagogiques gamifiées, une nouvelle activité Live!, ou encore le Shake’n’Learn. Une vidéo de l’ensemble des nouveautés à venir se trouve sur la chaîne YouTube de Teach on Mars.

Pour plus d’informations sur ces trois solutions mobile learning vous pouvez écrire l’équipe de Teach on Mars, à contact@teachonmars.com

 

 

L’engagement des apprenants, condition sine qua non de l’apprentissage

L’engagement des apprenants, condition sine qua non de l’apprentissage

En matière de formation, l’engagement des apprenants n’est pas qu’une étape, c’est une flamme qu’il faut alimenter régulièrement… Jérôme Wargnier, CEO d’Alberon Partners revient avec une nouvelle série de vidéos sur l’importance de l’engagement des apprenants au sein de leur dispositif de formation.

Dans la préparation des œufs au bacon, la poule est concernée, le cochon est impliqué. Être concerné ou impliqué, ça fait une sacrée différence, et c’est la même chose en matière de formation.

Être concerné par une formation, c’est en connaitre le thème… en comprendre les objectifs. C’est reconnaitre que le sujet de la formation est en relation avec notre quotidien professionnel. Être impliqué, c’est considérer que cette formation est un levier indispensable de notre efficacité ou de notre épanouissement professionnel.

Tous les professionnels de la formation considèrent l’engagement des apprenants comme une condition incontournable d’efficacité. Se former implique des efforts et du temps ; c’est souvent synonyme de risque car il s’agit de sortir de sa zone de confort : explorer, expérimenter, échouer probablement, puis recommencer et persévérer jusqu’à enfin réussir à installer une nouvelle compétence.

Pour un voyage comme ça, il faut bien faire le plein. Notre carburant, ce sont le sens que nous donnons à notre formation et les bénéfices que nous entendons en tirer. Voilà donc pourquoi l’engagement des apprenants est une condition sine qua non d’efficacité en formation.

Chez Teach on Mars, nous avons fait de l’engagement des apprenants une étape structurante de l’ingénierie pédagogique. Pour cela, nous utilisons le modèle ELPA. Ces 4 lettres signifient ; Engage, Learn, Practice et Apply. Elles décrivent le processus d’apprentissage ; se mobiliser, apprendre, s’entraîner puis mettre en application en situation professionnelle. Tout commence par la mobilisation des apprenants, avec l’Engage, notamment par le biais de teasers ou d’activités de profilage. Mais ne nous trompons pas, l’engagement n’est pas qu’une étape ; c’est une flamme qu’il faut alimenter tout au long du dispositif…

Pour cela, la série de vidéos de Jérôme Wargnier sur l’engagement des apprenants vous apportera les clefs nécessaires, vous pouvez vous abonner à la chaîne youTube de Teach on Mars pour être notifié des prochaines vidéos. En attendant, vous pouvez retrouver les conseils de Jérôme Wargnier dans la catégorie « Conseil Formateur » de notre blog, ou regarder l’autre série de vidéos de Jérôme sur les principes du Mobile Learning design, rendez-vous sur notre chaine YouTube.

Découvrez notre webinaire "L'expérience collaborateur au cœur de la performance  des entreprises"